Essai sur le développement de la doctrine chrétienne - Newman

John Henry Newman (1801-1890). Principal acteur du Mouvement d'Oxford. Son étude des Pères de l'Eglise le conduit au catholicisme en 1845. Il fonde l'Oratoire d'Angleterre en 1848 et est créé cardinal par Léon XIII en 1879. Jean-Paul II l'a déclaré Vénérable en 1991.

Essai sur le développement de la doctrine chrétienne


John Henry Newman
• Ad Solem
• Broché
• Paru le : 15/11/2007

Écrit en 1845 à Littlemore, près d'Oxford, l'Essai sur le développement de la doctrine chrétienne a été pour Newman le moyen de résoudre le problème qui l'empêchait de rejoindre l'Eglise catholique : comment justifier les dogmes dont l'origine ne semble attestée ni dans l'Ecriture ni dans la tradition apostolique ? Face à l'anglicanisme et à sa prétention d'avoir préservé la pureté de la doctrine primitive, Newman va élaborer une philosophie des formes de pensée qui est aussi une philosophie de l'histoire, car avec la Révélation, l'histoire est en quelque sorte devenue doctrine. Newman montre que les idées, comme les êtres vivants, demandent un temps de maturation. Le processus qui les conduit à leur forme achevée ne relève pas d'une évolution, mais d'un développement. Celui-ci implique que la forme finale soit conforme au type primitif. Ce qui requiert un principe d'homogénéité agissant à chaque phase du développement. Cette identité d'être à travers les changements de forme est précisément ce que Newman perçoit dans le motif que dessinent et la Révélation et l'élaboration de la doctrine. Avec les dogmes, l'Eglise n'ajoute rien à l'Evangile. Elle permet à la Révélation de nous parvenir aujourd'hui avec la même radicalité illuminative qu'à l'origine, intacte de toute hérésie. C'est là la raison d'être de l'Eglise catholique, que Newman rejoignit le 9 octobre 1845, alors qu'il achevait l'Essai sur le développement.

 

© Notice établie par DECITRE, libraire (http://www.decitre.fr)