Le Christ de ma vie : Un livre à découvrir

 

Le Christ de ma vie - Dialogue avec J. DORÉ
Collection Jésus et Jésus Christ numéro 1 (Série Résonances)
Jean Guitton
Paru en 1987 – Éditions DESCLÉE

Le problème de Jésus  et le mystère de Jésus-Christ sont au cœur de ce dialogue. Joseph Doré s’y fait à la fois insistant et connivent afin d’inciter son partenaire à expliciter sa réponse à cette immortelle question : "Et vous, qui dites-vous que je suis ?"

Voici, non pas une interview mais un dialogue entre deux personnalités complices et étonnamment sincères : d’un côté Jean Guitton, de l’Académie française, signataire de l’ouvrage ; de l’autre Joseph Doré, théologien reconnu, maître d’œuvre du livre.

Dans ce dialogue qui fut d’abord verbal, tout au long de l’année 1986, la sincérité est aussi vraie que paradoxale : vraie car, sollicité par son interlocuteur, Jean Guitton se confie sans détours ; paradoxale, car ces "confessions", malgré les contraintes voire les pièges qui tiennent au genre, n’ont rien ni de conventionnel ni même de conforme. Les réponses ne sont pas seulement celles de l’historien ou du savant, du philosophe ou du théologien. L’histoire personnelle, l’existence intime, la vie du croyant et du pratiquant, l’expérience spirituelle reprennent aussi la parole. Dès lors ne sera-t-on pas surpris de voir naître et s’établir, au fil des pages et sur le terrain de cette belle vérité, la plus discrète mais féconde des amitiés. Il s’agit donc bien d’un dialogue, autrement dit d’un discours partagé entre un maître exceptionnel de la pensée chrétienne et son émule plus jeune, son lecteur de toujours.

Le problème de Jésus  et le mystère de Jésus-Christ sont au cœur de ce dialogue. Joseph Doré s’y fait à la fois insistant et connivent afin d’inciter son partenaire à expliciter sa réponse à cette immortelle question : "Et vous, qui dites-vous que je suis ?"

En des réponses d’une extrême précision, un grand esprit de ce temps expose comment la rencontre de Jésus de Nazareth est devenue pour lui, comme doctrine du Christ, à la fois "expérience de vie" et "travail d’intelligence". Occasion, pour lui, d’évoquer l’enfance, l’âge de vingt ans, le temps des études et celui de la captivité ; occasion, aussi, de rappeler de Pouget et de Lagrange, de Renan et de Loisy ; occasion, enfin, de traiter du messianisme et de la divinité, de la rédemption et, sur le registre paulinien, de la "récapitulation".

Ce dialogue est l’écho admirable de l’ensemble de l’œuvre et la vie de Jean Guitton. Avec le message qu’il contient, le livre fera date.