Livre de poste

En route !
La bibliothèque diocésaine de Bordeaux possède un bel exemplaire d'un livre de poste  édité en janvier 1841 par l'imprimerie royale. Avec cet ouvrage, voici une invitation au voyage qui nous plonge dans les coulisses des temps anciens ! Les chevaux de poste galopaient de relais en relais sur les routes du royaume ou en direction des relais étrangers Ostende, Vienne, Varsovie,Zurich … et les paquebots à vapeur sillonnaient la méditerranée. Peut-être Tocqueville en partance pour Constantinople, cette année là, l'a-t-il consulté ?

Qu'inventorie, entre autres, cet ouvrage ?

Calendrier …........................................................III
Heure des marées dans les ports principaux …....XXIX
Lois et règlements …............................................XLVII-XXXVII
Cheval de renfort …..............................................XLIII
Postes de rafraîchissement...................................XXXV
État général des postes-relais …...........................1
Communications avec les pays étrangers..............227
Paquebots ….........................................................295
Table alphabétique des routes …......... …..............315
Table alphabétique des relais de poste …..............342

Le livre de Poste d'après Robert Abensur

D’abord intitulé "Liste générale des postes" et, à partir de 1787, "État général des postes", il ne s’appelle "Livre de poste" qu’en 1825 et sa parution s’interrompt en 1859. Précédé d’ordonnances et de règlements, il dresse en détail la nomenclature des routes de poste et précise les distances entre chaque relais de poste. L’unité de ces distances est la poste divisée en demi-postes ou lieues de poste et plus tardivement en quarts de poste. L’ouvrage permet de fixer officiellement le prix de location des chevaux de poste que le voyageur ou le courrier doit payer au Maître de poste ainsi que les guides* qu’il doit verser au postillon qui accompagne les chevaux appartenant au relais dont il dépend et qu’il est chargé de ramener[...]. Le livre de poste s’enrichira, surtout au XIXème siècle, de nombreux renseignements pratiques sur la poste aux chevaux et même sur les paquebots-poste français de Méditerranée. Il est édité annuellement sous la forme d’un petit ouvrage, d’abord avec privilège par Jaillot à partir de 1708 puis à partir de 1780 imprimé par P.D.Pierres pour le compte de l’Administration des postes. Ensuite ce sera, suivant les époques, généralement l’Imprimerie impériale, royale ou nationale. Une petite carte grossière figure dans quelques éditions et sera remplacée à partir de 1772 par une grande carte détaillée des routes de poste.
* Terme désignant la rémunération du service du postillon.
Source : DICTIONNAIRE ENCYCLOPÉDIQUE ILLUSTRÉ de L'ACADÉMIE DE PHILATÉLIE
Le livre de poste est la seule référence incontestable pour connaître les routes de poste, les ouvertures de nouveaux itinéraires, la modification des emplacements de relais ou leur suppression.
Site de l'Académie de Philatélie   http://www.academiedephilatelie.org