Chronique septembre 2013

En nous inspirant du premier P.A.S. (Protéger-Alerter-Secourir) établi dans le cadre du brevet de secourisme pour parer à l’urgence des premiers soins au blessé, nous évoquerons dans les mois qui viennent trois points majeurs de vigilance concernant le patrimoine écrit : conservation, valorisation, restauration

Aujourd’hui, un des dangers qui guette les bibliothèques de conservation est la méconnaissance du livre comme "objet historique" c’est-à-dire la nécessité de le préserver en l’état dans lequel il s’est donné à lire aux générations qui nous ont précédés pour garder la mémoire de l’accès à la lecture de nos ancêtres et du présent qui sera le passé de demain.

PROTÉGER

La vie d’une bibliothèque est fragile. Elle implique des richesses culturelles et humaines dont il est important de prendre soin sous peine de perdre un trésor précieux.

Ainsi les journées du patrimoine 2013 évoquent 100 ans de protection de l’état et, plus largement, des siècles de soin appliqué à la conservation dont dépend l’humanité toute entière.

La Bibliothèque diocésaine bénéficie depuis sa création de la protection des archevêques de Bordeaux et des bibliothécaires qui se sont succédé à sa tête ainsi que de l’intérêt de ses lecteurs.

État des lieux

Aujourd’hui, un des dangers qui guette les bibliothèques de conservation est la méconnaissance du livre comme « objet historique » c’est-à-dire la nécessité de le préserver en l’état dans lequel il s’est donné à lire aux générations qui nous ont précédés pour garder la mémoire de l’accès à la lecture de nos ancêtres et du présent qui sera le passé de demain.

Mise en œuvre

Une des premières mesures de protection est de « mettre à l’abri » ce qui peut l’être afin de le sauvegarder dans un futur toujours en devenir pour rendre compte du travail d’orfèvre de ces femmes et de ces hommes qui ont écrit, façonné, défendu parfois au péril de leur vie comme lors des conflits ou des catastrophes naturelles un patrimoine « immatériel » et néanmoins attaché à la vie matérielle des hommes.

Finalité

Les différentes protections jouent un rôle primordial dans la conservation des richesses à sauvegarder :

  • Richesses humaines d’abord… que deviendrait une Bibliothèque sans bibliothécaires pour veiller à son bon fonctionnement, conseiller ses usagers, éveiller les consciences sur l’urgence d’un sauvetage culturel ?
  • Richesses humaines toujours… dans la personne des lecteurs qui ont droit de pouvoir consulter le plus largement, le plus souvent et le plus facilement possible des ouvrages écrits sur papier pour un public en recherche.
  • Richesses humaines enfin… dans l’intégrité de l’auteur à travers le contenu de son œuvre, en évitant sa dégradation, sa perte mais aussi sa destruction volontaire au profit de supports passagers qui ne garantissent en aucun cas la conservation de l’Ecriture et de l’intention de son auteur.

La protection fait partie des fondamentaux. Rien ne pourra être tenté par la suite si cette première étape n’a pas été envisagée et réalisée à un degré plus ou moins avancé.

D'une manière générale, il faut envisager la protection collective avant la protection individuelle. La sauvegarde du patrimoine est l’affaire de tous parce qu’il appartient à tous, y compris aux générations futures qui ne sont pas encore là pour en témoigner.

Prochaine étape : ALERTER

J.L.

NOTA : En ce qui concerne le patrimoine écrit conservé dans les bibliothèques, il existe des documents officiels consultables en ligne. Découvrez avec les liens ci-dessous leur contenu :

Protection et mise en valeur du patrimoine des bibliothèques : http://www.culture.gouv.fr/culture/conservation/fr/preventi/documents/conservation_dll.pdf

Conserver les livres anciens : http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/20313/conserver-les-livres-anciens/

Conservation - Fiches préservation (BnF) : http://www.bnf.fr/fr/professionnels/conservation_fiches_pratiques/s.conservation_fiches_preservation.html?first_Art=non

Conservation - Fiches prévention (BnF) : http://www.bnf.fr/fr/professionnels/conservation_fiches_pratiques/s.conservation_fiches_prevention.html?first_Art=oui

Cliquez ici pour voir toutes nos chroniques